Sommaire

 

L'acné est une maladie répandue touchant la majorité des jeunes pendant l'adolescence. Si on peut parfois la traiter seul, il est souvent utile de faire appel à un spécialiste afin d'adopter les bonnes mesures. Lesquelles et dans quel cas ?

Réponse dans notre astuce.

Choix du spécialiste : pas le même selon le type d'acné

Il existe plusieurs formes d'acné plus ou moins sévères, et de celles-ci dépendra le traitement à adopter. On observe ainsi différents stades :

  • acné naissante ou rétentionnelle : les manifestations classiques sont la présence de points noirs et de microkystes (boutons blancs ou « papules ») ;
  • acné inflammatoire : elle se caractérise par la présence boutons rouges, et inflammatoires, principalement sur le visage ;
  • acné polymorphe : forme qui rassemble des boutons noirs, des points blancs, des boutons rouges et des pustules ;
  • acné nodulaire et acné conglobata : forme sévères résistant à un traitement mixte d'au moins 3 mois ayant associé antibiotique oral à posologie standard (cyclines) et traitement local.

En fonction de ces différents types d'acné, on ne sollicitera pas forcément le même spécialiste, même si le recours à un dermatologue est dans tous les cas conseillé.

Quels spécialistes consulter pour son acné ?

Médecin généraliste ou pharmacien

Dans le cas de poussées épisodiques de boutons rouges et/ou de petits points noirs, vous pourrez avoir recours à des produits d'hygiène et des crèmes traitantes disponibles en pharmacie.

Quelques conseils d'hygiène de base comme l'utilisation d'un savon sans savon et d'une crème non comédogène pourront également vous être proposés par votre généraliste.

Gynécologue

Selon une étude parue dans l'American academy of dermatology, la pilule comme moyen de combattre l'acné chez les jeunes filles pourrait être largement plus souvent proposée comme traitement de première intention.

En effet, l'acné étant principalement le résultat d'un déséquilibre hormonal lors de l'adolescence, la pilule oestro-progestative, grâce à ses propriétés anti-androgéniques, pourrait lutter à long terme contre l'apparition de l'acné.

Les dermatologues étant encore frileux pour proposer ce traitement en première intention à leurs patientes, et suite aux polémiques sur les pilules de deuxième et troisième génération, il est fortement recommandé de consulter un gynécologue afin de bénéficier d'un meilleur suivi, tant pour l'acné que pour la régulation hormonale.

Dermatologue

C'est le spécialiste numéro un lorsque l'on parle de problème de peau. En effet, l'acné étant connue et étudiée depuis longtemps, ce spécialiste de l'épiderme saura diagnostiquer de quel type vous souffrez et ainsi vous proposer le traitement adéquat entre :

  • crèmes, savons, pains dermatologiques ;
  • préparations à base de lotions antibiotique ou antibiotiques oraux ;
  • traitements par isotrétinoïne (roaccutane).

Méthodes de soin alternatives contre l'acné

Afin de compléter un traitement allopathique et surtout dans les formes d'acné les plus sévères, on pourra sans danger donner un petit coupe de pouce au traitement en optant pour des médecines douces. On pourra par exemple tester les méthodes :

  • d'acupuncture ;
  • d'homéopathie ;
  • de chromothérapie : cette technique consiste à balayer le visage avec de petites diodes électroluminescentes qui diffusent une lumière bleue censée purifier les boutons d'acné en détruisant les germes.

N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou pharmacien sur ces méthodes complémentaires.

Spécialiste de l'acné : au stade du nettoyage et reconstruction de l'épiderme

Le nettoyage de la peau étant une étape importante dans le traitement de l'acné, on pourra faire appel de façon ponctuelle à une esthéticienne pour effectuer certains soins afin de nettoyer et purifier la peau comme des gommages.

Enfin, après un traitement mené à son terme, on pourra éventuellement avoir recours à différentes techniques comme :

  • le peeling : pour enlever les cellules mortes ;
  • le laser : pour traiter d'éventuelles cicatrices disgracieuses.

Dans tous les cas, outres des crèmes ou lotions disponibles sans ordonnance, consultez un spécialiste avant toute prise de médicament ou toute intervention.

Pour en savoir plus sur l'acné :

Aussi dans la rubrique :

Traitement & prévention

Sommaire