Sommaire

 

Lorsque les traitements classiques de l'acné ne donnent pas de résultats satisfaisants, une technique de médecine esthétique, le peeling, peut être envisagée. Elle n'est cependant pas indiquée pour traiter tous les types d'acné.

Le point maintenant.

Caractéristiques de l'acné

L'acné est une affection de la peau transitoire, touchant principalement les adolescents, et régressant généralement à l'âge adulte.

  • Elle est liée à une sécrétion accrue de sébum au niveau des follicules pileux, qui s'obstruent.
  • Elle se traduit par la formation :
    • de lésions rétentionnelles : points noirs et microkystes ;
    • et/ou de lésions inflammatoires superficielles (papules et pustules) ou profondes (nodules).

Pour lutter contre l'acné, une hygiène rigoureuse est indispensable, et de nombreux traitements médicamenteux, en application externe ou par prise orale, sont disponibles.

Le peeling est indiqué dans le traitement de l'acné à dominante lésionnelle et pour atténuer les cicatrices qui perdurent lorsque la maladie a cessé. Il est en revanche déconseillé pour les acnés inflammatoires.

Peeling : exfoliation de la peau

Le peeling est une technique classique de médecine esthétique visant à régénérer la peau :

  • Elle consiste à éliminer les cellules mortes de la peau et stimuler le renouvellement cellulaire. Elle entraîne une desquamation plus ou moins prononcée : la peau « pèle » comme après un coup de soleil.
  • Les produits utilisés sont des acides (acides de fruits, phénol...), à concentration variable en fonction de l'effet recherché.
  • Le praticien passe le produit sur l'ensemble du visage ou une zone plus réduite, à l'aide d'une compresse. Puis il stoppe son action par rinçage, avant d'appliquer une crème apaisante.

De 2 à 4 semaines avant la première séance de peeling, une crème est appliquée sur la peau pour favoriser la pénétration des acides.

Peeling superficiel pour l'acné rétentionnelle

Le peeling superficiel agit au niveau de la partie la plus externe de la peau, l'épiderme. Il permet d'améliorer les acnés présentant principalement des lésions rétentionnelles, en contribuant à l'élimination des points noirs et microkystes.

Le dermatologue peut utiliser différents types d'acides comme :

  • l’acide glycolique ;
  • l’acide salicylique ;
  • l'acide pyruvique ;
  • l'acide lactique, etc.

Le peeling se déroule en plusieurs séances, environ 4 à 6, espacées de 2 à 4 semaines. Un nettoyage dermatologique de la peau est généralement associé : il consiste à retirer les kystes (dékystage).

Le peeling superficiel entraîne l'apparition de petites rougeurs dans les heures qui se suivent, plus rarement de quelques croûtes. Il entraîne une légère desquamation, pendant deux à quatre jours.

Le coût de la séance est d'environ 20 à 100 €.

Peeling moyen pour les cicatrices d'acné

Pour traiter les cicatrices liées à l'acné, principalement dues aux lésions inflammatoires, un peeling plus profond s'impose. Ce peeling moyen agit sur l'épiderme et sur le derme superficiel.

Le produit utilisé dans ce cadre est généralement l’acide trichloracétique (TCA). L'application entraîne une sensation de brûlure.

Une séance suffit généralement. Si le résultat n'est pas optimal, une seconde peut être menée quelques semaines plus tard.

Ce type de peeling entraîne la formation d'un œdème, gonflement visible au niveau des parties traitées. La peau brunit ensuite, puis desquame pendant une dizaine de jours.

Le coût de la séance est d'environ 150 à 300 €.

En savoir plus sur le peeling grâce à nos contenus !

  • Le peeling peut traiter les tâches sur la peau, causées par les UV. Lisez notre article dédié au peeling dépigmentant.
  • Vous rêvez de vous débarrasser de vergetures ? Le peeling est une piste envisageable !
  • Mais si vous avez la peau fragile, il faut peut être mieux s'abstenir.... Découvrez pourquoi.

Aussi dans la rubrique :

Traitement & prévention

Sommaire