Sommaire

 

L'acné est une maladie courante essentiellement liée aux changements hormonaux durant la puberté. Cependant, le rôle aggravant de notre alimentation dans ce phénomène a parfois été mis en évidence, et particulièrement celui du mauvais élève du 21ème siècle : le gluten.

Alors, y a-t-il un lien entre gluten et acné ?

Gluten dans l'alimentation : quels effets ?

Le gluten est un mélange de protéines permettant de donner de l'élasticité à l'aliment et est présent dans beaucoup de nos aliments comme : le pain, la pizza, les céréales, la bière et même dans différentes sauces de préparations industrielles.

Il est responsable d'une maladie avérée et sérieuse appelée maladie cœliaque. Les personnes qui en sont atteintes sont intolérantes à cette protéine et doivent obligatoirement adopter un régime strict sans gluten, sous peine de développer des symptômes tels que : crampes intestinales, diarrhées, constipation, gaz et ballonnements, etc.

Ainsi, depuis quelques années, la régime "sans gluten" est de plus en plus largement adopté sous prétexte d'une meilleure alimentation qui favoriserait :

  • une meilleure digestion et un meilleur transit ;
  • l'éradication des problèmes de peaux ;
  • la disparition des migraines ;
  • des cheveux plus brillants etc.

Lien entre le gluten et l'acné

La relation entre intolérance au gluten et problèmes de peau de type acné est loin d'avoir été validée scientifiquement et ne fait l'objet aujourd'hui que de suppositions.

On peut lire ça et là des témoignages de personnes ayant supprimé le gluten de leur alimentation en raison de : poussées d'acné, psoriasis ou eczéma.

Dans les deux derniers cas, le volet psychologique des dermatoses étant largement connu, on ne saurait directement incriminer le gluten.

Idem pour le cas de l'acné ou de ses poussées : l'acné étant un phénomène de santé essentiellement lié à des variations hormonales, la relation avec l'alimentation ne pourra jouer qu'un rôle minoritaire.

Cependant, on notera que la présence de gluten dans les aliments est souvent liée à un index glycémique élevé comme dans : les pains blancs, les céréales raffinées, les farines raffinées.

Un index glycémique élevé étant lui-même un facteur parfois aggravant des poussées d'acné, on fera donc attention à préférer des céréales complètes, du pain complet ou des pâtes semi-complètes.

Gluten et problème de peau : dermatite herpétiforme

Dermatose bulleuse auto-immune est une maladie rare, symptomatique de la maladie cœliaque c'est-à-dire d'une vraie intolérance au gluten. Elle a les caractéristiques suivantes :

  • elle est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, maladie du sujet jeune (d’environ 18 à 45 ans) ;
  • on retrouve une prédisposition génétique avec réponse anormale aux antigènes du gluten (anticorps) ;
  • elle se manifeste sous forme de petites cloques disposées en bouquet, prédominantes sur la face postérieure du corps (le dos, les fesses, les coudes, etc.) ;
  • elle présente des lésions cutanées évocatrices : prurit (lésions de grattage) parfois très important (insomnie, qualité de vie altérée) ;
  • sa confirmation diagnostique se fait sur les examens complémentaires : prélèvements de peau sous anesthésie locale (biopsie cutanée).

La dermatite herpétiforme n’est pas considérée comme une complication de la maladie cœliaque mais comme une expression cutanée de la maladie coeliaque, les deux maladies étant parfois associées au plan clinique.

Acné : faut-il bannir le gluten ?

Il est possible de constater spontanément qu'une alimentation riche en gluten favorise son acné mais c'est sans compter sans le facteur de confusion qui veut qu'une alimentation riche en gluten est souvent synonyme d'alimentation déséquilibrée.

En effet, manger beaucoup de plats préparés (riche en gluten ajouté mais aussi en sucres), de "junk-food" (céréales raffinées + sucres + graisses) et peu de légumes ou de fibres complètes aura également une incidence sur l’équilibre intestinal, du foie et donc des manifestations dermiques.

Il est donc recommandé de ne pas se créer de carences en quelque aliment que ce soit et d'observer une alimentation régulière ET équilibrée.

En cas de doute ou de questions sur l'acné ou sur votre alimentation, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Traitement & prévention

Sommaire