Sommaire

 

On connaît essentiellement l’acné du visage, le plus fréquent, mais les boutons peuvent également apparaître ailleurs. Sur le pénis par exemple.

Zoom sur l’acné du pénis et ses solutions.

Acné : une affection de la peau fréquente

L’acné, c’est le fléau de l’adolescence : 70 à 80 % des adolescents et jeunes adultes sont touchés par l’acné pendant la puberté. Mais les adultes aussi peuvent être atteints.

Le visage est souvent la principale zone concernée, mais les boutons peuvent apparaître sur toutes les parties du corps où il y a de la peau : sur le cou, le dos, le thorax, la poitrine et même le pénis. D'où provient l'acné ?

  • La glande sébacée située au niveau du follicule pileux (où se trouve le poil en croissance) produit trop de sébum.
  • Le pore de la peau est obstrué.
  • Cela facilite la prolifération de bactéries Propionibacterium acnes présentes sur la peau : ce sont les responsables de l’inflammation.

Que faire en cas d'acné sur le pénis ?

Pour l’acné du pénis, comme pour l’acné localisée ailleurs, il est important de :

  • ne pas manipuler, ni presser les boutons : cela risquerait de provoquer une infection ;
  • se laver doucement, sans agresser la peau par des nettoyages avec des produits inadaptés ;
  • prendre son mal en patience…

Notons que les conséquences psychosociales peuvent être importantes et ne doivent pas être sous-estimées :

  • Dans le cas de l’acné du pénis, l’homme peut ne plus vouloir avoir de contact sexuel.
  • Il peut être anxieux à cause de ce problème de peau.

Bouton sur le pénis : s'agit-il vraiment d'acné ?

La présence de boutons sur le pénis peut aussi ne pas être due à l’acné mais à d’autres affections. Citons pêle-mêle :

  • Les papules perlées du gland : toutes petites billes situées sur la ligne séparant le gland du corps du pénis. Elles apparaissent après la puberté et sont sous la dépendance des hormones sexuelles.
  • Des maladies sexuellement transmissibles, comme la syphilis, l’herpès, des verrues.
  • Des petits boutons causés par l’utilisation de préservatif.
  • Le virus Molluscum contagiosum, caractérisé par la présence de papules de couleur chair et dont le centre est affaissé.

Il est aussi possible de confondre les boutons d’acné avec des grains de Fordyce, autrement dit les glandes sébacées du pénis :

  • Ce sont de petites boules blanches que l’on peut observer par transparence sous la peau fine du pénis.
  • Elles servent de réservoirs à sébum et permettent d’hydrater la peau du pénis.
  • Les grains de Fordyce ne sont pas contagieux ni infectieux, et ne représentent de ce fait pas de risque pour les partenaires sexuels.

Pour approfondir le sujet :