Sommaire

 

Dans ses formes les plus sévères, l'acné a de fortes répercussions sur la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Il existe différentes solutions thérapeutiques, impliquant pour la plupart la prise de médicaments par voie orale, pour en venir à bout. Voyons plutôt.

Acné : des degrés divers

L'acné est une affection cutanée qui présente différents degrés de sévérité. On distingue ainsi :

  • L'acné légère, caractérisée par la présence de lésions rétentionnelles principalement, c'est-à-dire des points noirs et des points blancs (microkystes).
  • L'acné modérée, où des lésions inflammatoires, boutons rouges (papules) et boutons purulents (pustules) s'ajoutent aux comédons. Elle n'est plus seulement localisée sur le visage, quelques lésions sont présentes au niveau du dos ou du torse.
  • L'acné moyenne, où, en plus des lésions précédentes, présentes en plus grand nombre, apparaissent quelques nodules, boules dures enfouies dans la peau. Le tronc est atteint.
  • L'acné sévère, définie par une grande quantité de comédons, papules et pustules, et un nombre de nodules supérieur à 5, avec une atteinte du tronc très prononcée.

Différents types d'acné sévère

Les acnés sévères comportent toujours une composante inflammatoire importante, liée au développement d'une bactérie, Propionibacterium acnes, au sein des follicules pileux. Lorsque l'infection progresse vers les couches plus profondes de la peau, elle se traduit par le développement de nodules et de kystes, qui risquent de laisser des cicatrices.

Il existe des cas particuliers d'acné sévère :

  • L'acné conglobata, caractérisée par la présence de nombreux nodules, qui fusionnent entre eux pour former des lésions enflammées étendues et de nombreux points noirs.
  • L'acné fulminans, qui s'accompagne d'un état fébrile avec de la fièvre et des douleurs articulaires, dont les lésions sont enflammées, purulentes et parfois hémorragiques.

Tout type d'acné qui entraîne la formation de cicatrices est considéré comme sévère. Ces cas peuvent revêtir différents aspects :

  • des cicatrices en pic à glace, profondes, qui donnent un aspect grêlé au visage ;
  • des cicatrices formant une dépression large, peu profonde ;
  • des chéloïdes, cicatrices en relief, de couleur parfois prononcée.

Une qualité de vie altérée

Un sondage laboratoire Pierre Fabre/CSA, mené auprès de 10 000 personnes en 2012, montre l'impact d'une acné sévère sur la qualité de vie des patients :

  • 87 % des personnes concernées estiment que la maladie affecte leur vie quotidienne ou leurs relations amoureuses ;
  • 70 % considère l'acné comme une « catastrophe » ;
  • la maladie suscite angoisse et inquiétude en permanence pour 92 % d'entre eux.

Les personnes à peau acnéique sont plus susceptibles de souffrir de symptômes dépressifs que les personnes non affectées.

Acné sévère : comment la traiter ?

Médicaments par voie orale

En cas d'acné sévère, les traitements locaux (gels, crèmes, savons...) seuls ne sont pas suffisants, le recours à la prise orale de médicaments est indispensable :

  • Des antibiotiques, pour freiner le développement de la bactérie Propionibacterium acnés. Les cyclines sont les plus fréquemment utilisées.
  • En cas d'échec du traitement antibiotique, l'isotrétinoïde est proposée. Ce médicament, qui agit en régulant la production de sébum, est très efficace mais associé à des effets secondaires importants. Il convient donc de suivre scrupuleusement les conseils de son médecin.

Traitement au laser

Le traitement au laser est utilisé dans le cadre d'acné moyenne à sévère. Il agit sur les lésions inflammatoires, entravant le développement bactérien et régulant la production de sébum pour éviter la formation de nouvelles lésions. Il permet également d'atténuer les cicatrices peu profondes.

Ce type de prise en charge de l'acné peut être particulièrement utile pour les femmes enceintes, chez lesquelles la plupart des traitements médicamenteux sont contre-indiqués.

Lutter contre l'acné avec l'aide de nos contenus :