Sommaire

 

Une éruption de petits boutons qui démangent, voilà de quoi gâcher un peu les vacances au soleil !

Les boutons de chaleur représentent une dermatose sans gravité, qui disparaît rapidement. Découvrons ses caractéristiques et les moyens de s'en prémunir !

Bouton de chaleur : qu'est-ce que c'est ?

Au cours de l'été, après une transpiration excessive, il est courant d'observer l’apparition de petits boutons de chaleur à la surface de la peau : c'est l'éruption miliaire. Le terme « miliaire » vient de « millet », car les vésicules ont la taille des grains de cette céréale.

Les vésicules qui la caractérisent sont remplies de sueur. Pour rappel, celle-ci est produite par les glandes sudoripares, présentes dans la couche profonde de la peau, le derme, et permet d'abaisser notre température corporelle en cas de chaleur.

Si cette affection est sans gravité, elle donne néanmoins lieu à des démangeaisons. Elle disparaît en général rapidement, après 24 à 48 h. Les enfants, et surtout les bébés, sont souvent concernés.

Localisation des lésions

Les boutons de chaleur apparaissent lorsque la sueur ne s'évacue pas normalement des canaux qui l'acheminent vers la surface de la peau. Ils se localisent préférentiellement dans les zones riches en glandes sudoripares :

  • le front ;
  • le cou ;
  • le haut de la poitrine ;
  • le pli de l'aine ou du genou.

Formes différentes de bouton de chaleur

L'éruption miliaire peut revêtir différentes formes :

  • La miliaire cristalline : les vésicules sont de couleur transparente.
  • La miliaire rouge ou bourbouille : les vésicules prennent une teinte rougeâtre, le canal des glandes sudoripares est enflammé. Elle est plus courante en climat chaud et humide. Après guérison des lésions, la peau desquame.

À ne pas confondre avec d'autres éruptions !

Il existe différentes maladies éruptives, notamment chez les enfants, qui pourraient être confondues avec l'éruption miliaire :

  • L’érythème fessier qui entraîne des douleurs mais seulement localisées sur les régions où la peau de bébé est en contact avec la couche.
  • La rougeole.
  • La roséole.
  • La maladie infectieuse pieds-mains-bouche, etc.

En cas de doute, une consultation médicale s'impose.

Comment prévenir les boutons de chaleur ?

Grâce à des gestes simples, il est possible d'éviter ces désagréments :

  • en portant des vêtements amples et légers, en privilégiant les matières naturelles comme le lin, et en évitant de trop se couvrir ;
  • en évitant d'utiliser des produits cosmétiques trop occlusifs ;
  • en évitant de pratiquer des activités physiques intenses qui entraîneraient une forte sudation ;
  • en évitant un manque ou un excès d'hygiène, en se séchant bien après la douche ;
  • en évitant une exposition au soleil aux heures les plus chaudes.

Informez-vous sur les problèmes de peau grâce à nos contenus :