Sommaire

 

En plus des traitements classiques efficaces contre l’acné, la phytothérapie (médecine par les plantes) peut vous aider à venir à bout de vos boutons. En effet, certaines plantes ont des propriétés reconnues pour soigner les manifestations de l'acné. On les trouve sous des formes médicamenteuses, mais aussi dans les soins cosmétiques.

Dans les formes d’acné légères, on peut utiliser ces plantes par voie orale ou en usage externe, pour soigner les boutons, rétablir l'équilibre de la peau et prévenir les récidives de poussées acnéiques.

Toutes les infos dans notre article.

Phytothérapie contre l'acné : dans quels cas l’utiliser ?

Vous pouvez utiliser la phytothérapie contre l’acné :

  • en complément d’un traitement de l’acné légère ou si votre peau ne tolère pas les traitements classiques ;
  • en traitement d’entretien pour éviter les récidives après un traitement médicamenteux.

Quelques plantes utilisées pour soigner l'acné peuvent avoir des interactions avec d'autres médicaments ou être contre-indiquées avec certaines maladies. Il est donc conseillé de demander un avis médical avant de commencer un traitement.

Phytothérapie : l’action des plantes sur l’acné

Action générale par voie interne

Les plantes utilisées en phytothérapie contre l'acné ont des propriétés :

  • détoxifiantes : elles drainent l'organisme en agissant sur les fonctions éliminatrices des déchets au niveau du foie ou des reins (propriété drainante), et elles nettoient et assainissent la peau en éliminant les toxines du sang (propriété dépurative) ;
  • antiseptiques ou antibactériennes : elles évitent la prolifération et éliminent les bactéries responsables de l'inflammation de l'acné ;
  • anti-inflammatoires : elles apaisent la peau irritée ;
  • régulatrices de la production de sébum : elles préviennent l'apparition des boutons.

Action localisée par voie externe

Certaines plantes agissent localement sur les manifestations cutanées de l'acné. Elles ont des propriétés :

  • antiseptiques pour purifier les boutons ;
  • anti-inflammatoires pour calmer les irritations ;
  • astringentes (elles resserrent les pores de la peau) pour diminuer l'excès de sébum ;
  • cicatrisantes et régénérantes pour réparer la peau lésée.

Plantes médicinales spécifiques du traitement de l'acné

Bardane (Arctium lappa)

On utilise la racine ou les feuilles de bardane en décoction (pour les racines), infusion (pour les feuilles), gélule, crème, teinture mère, extrait, ou poudre.

  • Par voie orale, elle est dépurative par action sur le foie et les reins. Elle a aussi des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et elle régule la production de sébum.
  • Par voie externe, elle agit sur les inflammations et les infections de la peau (acné, eczéma, mycose, urticaire, psoriasis).

Pensée sauvage (Viola tricolor)

On utilise les parties aériennes sèches de la pensée sauvage en infusion, gélule, crème, teinture mère ou extrait.

  • Elle draine et élimine les toxines de la peau. Elle a des propriétés dépuratives, antioxydantes, antimicrobiennes, anti-inflammatoires, diurétiques, cholagogues(facilitant l'évacuation de la bile), cholérétiques(augmentant la sécrétion de la bile).
  • Par voie orale, elle est dépurative et anti-inflammatoire, et détoxifie la peau. Elle est indiquée dans le traitement des affections cutanées (séborrhée, acné, prurit, eczéma), mais aussi des affections respiratoires (bronchite aiguë, asthme, trachéite).
  • Par voie externe, son infusion calme les irritations et diminue la sécrétion de sébum.

Ortie (Urtica dioica)

On utilise les feuilles et les racines d'ortie sous forme d'extrait, gélule, tisane, ou teinture mère.

  • Par voie orale (on utilise ses racines), elle est diurétique, dépurative, anti-inflammatoire, antimicrobienne, mais aussi antirhumatismale, antalgique, antioxydante, antiallergique, immunostimulante, antianémique, hépatoprotectrice, antiulcéreuse.
  • Par voie externe, ses propriétés sont astringentes et cicatrisantes.
  • Le plus souvent indiquée pour soigner les articulations douloureuses, et rééquilibrer les fonctions de l’organisme, elle traite aussi l’acné et l’hyperséborrhée, la chute des cheveux, l’anémie, la goutte, l’eczéma, et les maux de tête.

Prévention de l'acné par la phytothérapie

Pour assainir la peau et prévenir les poussées d'acné, en infusions, gélules ou solutions buvables, vous pouvez faire une ou plusieurs cures par an (15 à 20 jours) de bardane, de pensée sauvage ou d’ortie (plantes spécifiques de l’acné). Ces trois plantes peuvent être associées.

D'autres plantes peuvent être utilisées en cure pour leurs actions détoxifiantes (dépuratives ou drainantes) des peaux grasses et acnéiques :

  • plantes dépuratives : chicorée (racine), fumeterre (plante entière), pissenlit (feuilles et racines) ;
  • plantes diurétiques : bouleau (feuilles), chiendent (rhizomes), piloselle (plante entière) ;
  • plantes cholérétiques ou cholagogues : artichaut (feuilles), radis noir (racines).

Traitement de l'acné par la phytothérapie

Pour soigner les boutons d'acné, vous pouvez appliquer avec une compresse d’infusion, d'extrait ou de teinture mère sur la peau lésée et les boutons des plantes suivantes :

  • ortie (astringente et cicatrisante) ;
  • bardane (antiseptique et anti-inflammatoire) ;
  • pensée sauvage (apaisante et antiséborrhéique) ;
  • plantain (anti-inflammatoire) ;
  • souci ou calendula (anti-inflammatoire et cicatrisant).

Vous pouvez aussi vous servir des propriétés antiseptiques des huiles essentielles (essences de plante) pour traiter localement un bouton. Quelques exemples :

  • l'huile essentielle de ravintsara (anti-infectieuse et immunostimulante) et de géranium (antibactérienne et cicatrisante) : une goutte de chaque ajoutée à une crème de jour adaptée prévient l’apparition des boutons ;
  • l'huile essentielle de l'arbre à thé (melaleuca alternifolia ou tea tree) : elle a des propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires, et peut être utilisée pure, appliquée avec un coton-tige sur les boutons enflammés le soir au coucher ;
  • l'huile essentielle de thym (antiseptique et anti-inflammatoire) : deux gouttes dans un peu d’huile de noisette, en application locale 1 à 2 fois par jour ;
  • l'huile essentielle de bois de rose (adoucissante, régénératrice des tissus et anti-infectieuse) : pour la beauté de la peau et l'amélioration des cicatrices, deux gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale en application le soir sur le visage.

Soins cosmétiques à base de plantes pour les peaux acnéiques

Les eaux florales(ou hydrolats) sont des soins cosmétiques d'usage externe (lotion ou brumisateur). Elles sont obtenues par distillation des plantes médicinales par la vapeur d’eau. On les utilise en rinçage ou lotion tonique après la toilette :

  • Les eaux d’hamamélis (anti-inflammatoire) ou de rose (tonifiante et revitalisante) possèdent des propriétés astringentes.
  • Les eaux de fleur d’oranger ou de camomille apaisent les peaux irritées.
  • Les eaux de lavande ou de thym purifient et assainissent les boutons.​

Les huiles végétales entrent dans la composition de nombreux produits cosmétiques anti-acné. Elles procurent à la peau les éléments nécessaires à sa structure, son hydratation et sa vitalité et préviennent les boutons. Les plus spécifiques de l'acné sont l'huile de nigelle, l'huile de noisette et l'huile de jojoba.

Aussi dans la rubrique :

Traitement & prévention

Sommaire