Sommaire

 

Les boutons d'acné ne s'affichent pas que sur le visage ! Ils peuvent se développer sur différentes régions du corps et n'épargnent pas une partie sensible de l'anatomie : les fesses.

Si des méthodes simples peuvent venir à bout des formes les plus légères, les cas d'acné sévères nécessitent une prise en charge médicale très rigoureuse. Le point dans la suite de notre article.

Acné sur les fesses : qu'est-ce que c'est ?

L'acné est une affection de peau couramment rencontrée chez les adolescents, mais qui peut également concerner les adultes, et notamment les femmes : on estime qu'une sur cinq en souffre.

Cette maladie est associée à l'inflammation et à l'infection des follicules pilo-sébacés, lieu de naissance des poils qui parsèment notre corps. Ils sont dotés d'une glande productrice de sébum, indispensable au maintien d'un film protecteur à la surface de notre peau.

En cas d'acné, le canal qui assure son écoulement se bouche : il s'accumule alors, donnant naissance à de disgracieux boutons.

La présence d'acné au niveau des fesses est souvent très mal vécue par les personnes qui en souffrent :

  • Elle est source de douleurs, car les frottements sont importants au niveau de cette partie du corps, notamment en position assise.
  • Elle entraîne un complexe physique, il devient difficile de se mettre en maillot de bain ou de se dévoiler dans l'intimité.

Conseils pour éviter l'acné sur les fesses

Lorsqu'on souffre d'une forme légère d'acné au niveau des fesses, avec quelques lésions seulement, la première étape est de modifier les habitudes quotidiennes qui favorisent leur survenue :

  • Éviter de porter des sous-vêtements en matière synthétique et privilégier le coton. Les strings ne sont pas adaptés en cas d'acné des fesses, car la peau est directement au contact du pantalon et s'irrite plus facilement.
  • Éviter les pantalons trop serrés pour réduire les frottements.
  • Choisir des produits lavants peu agressifs et privilégier les lessives sans produits irritants.

Acné sur les fesses : traitements

Des crèmes peuvent être appliquées sur la peau de manière locale pour éliminer les lésions. Elles contiennent :

  • du peroxyde de benzoyle ;
  • des dérivés de vitamine A, les rétinoïdes (trétinoïne et isotrétinoïne).

Un traitement par voie orale peut également être administré ; il repose sur des antibiotiques, des rétinoïdes, des hormones (le médicament Diane 35 est à nouveau autorisé) ou du zinc.

Il ne faut jamais percer les boutons en les pressant, pour éviter l'apparition de cicatrices.

Formes sévères d'acné au niveau des fesses

Maladie de Verneuil ou acné apocrine

Elle est également appelée « acné apocrine » car elle se développe dans des régions du corps contenant des glandes sudoripares particulières, dites « apocrines », comme les fesses mais également les aisselles, l'aine et le dessous des seins. Celles-ci produisent une sueur à la texture visqueuse et à l'odeur marquée.

La maladie de Verneuil est caractérisée par le développement de nodules qui évoluent la plupart du temps en abcès contenant du pus ; ils apparaissent souvent au cours de poussées de 8 à 15 jours, suivies par une accalmie puis par une nouvelle poussée.

Des traitements spécifiques sont utilisés pour cette forme sévère d'acné :

  • Une bithérapie, basée sur l'administration de deux médicaments : l'infliximab et l'adalimumab (des immunosuppresseurs destinés à tempérer les phénomènes inflammatoires).
  • La metformine, un médicament classiquement utilisé pour traiter les patients diabétiques, qui a montré son efficacité pour combattre certaines maladies de peau comme la maladie de Verneuil.

Acné conglobata : sur le dos et les fesses

L'acné conglobata est une forme d’acné sévère qui touche le dos et les fesses et apparaît le plus souvent chez de jeunes hommes :

  • Les lésions sont très étendues et apparaissent sous la forme de nodules, d'abcès et de fistules.
  • Elles laissent des cicatrices creuses ou en relief, appelées « chéloïdes ».
  • L'acné conglobata est traitée par l'administration de rétinoïdes.