Sommaire

 

L’acné peut laisser des cicatrices, notamment lorsque les lésions et boutons ont été importants. La priorité est la prévention de l’apparition de ces cicatrices, principalement en évitant de toucher ou « percer » les boutons. Ces actions risquent de léser la peau déjà fragilisée par l’inflammation et de créer des cicatrices, parfois irréversibles. En cas d’atteinte importante, des techniques pour faire disparaître les cicatrices d'acné peuvent être réalisées : on vous en parle dans cet article !

Acné à l’adolescence… et après ?

De la cicatrice temporaire aux cicatrices irréversibles

L’acné à l’adolescence, ou encore plus tard à l’âge adulte, est susceptible de laisser des cicatrices au long terme. Le risque de cicatrice augmente avec la durée et l’importance de l’acné, mais également avec le type de peau et le fait de manipuler les lésions d’acné. Ces cicatrices peuvent être parfois handicapantes voire source de complexes.

Comment éviter l’apparition de cicatrices ?

La principale mesure face aux cicatrices d’acné est la prévention :

  • Afin de prévenir l’apparition de cicatrices, il est indispensable d’éviter de toucher ou percer les boutons inflammatoires ou même les points noirs existants.
  • Utilisez des soins spécifiques permettant de purifier la peau, et d’éviter l’accumulation de sébum dans les pores. Ces soins permettent d’éviter la formation de nouveaux boutons ou points noirs. En cas de lésion existante, désinfectez la plaie si elle est ouverte, et utilisez des soins locaux antibactériens spécifiques des peaux acnéiques. Certaines crèmes ont également une action cicatrisante.
  • N’hésitez pas à consulter un dermatologue ou votre médecin traitant afin de mieux cibler votre type de peau et éviter l’apparition de nouveaux boutons.

Existe-t-il plusieurs types de cicatrice ?

Oui, les cicatrices d’acné peuvent être de plusieurs types en fonction de leur cause, de la durée de l’inflammation ou de la plaie ouverte et de votre type de peau.

Elles peuvent par exemple être :

  • hypochromes ou dyschromiques, aussi appelées pigmentaires, c’est-à-dire plus claires ou plus foncées que la couleur de votre peau normale ;
  • atrophiques ou hypertrophiques voire chéloïdes, c’est-à-dire entraînant une diminution ou un excès de tissu cutané. En cas de chéloïde, la cicatrice est très en relief, et peut se développer de façon anormale.

Faire disparaître des cicatrices d'acné existantes

Les cicatrices d’acné s’estompent le plus souvent avec le temps. En cas de persistance, des solutions existent heureusement !

Soins médicamenteux

Certains soins disponibles en pharmacie ou en instituts de beauté peuvent permettre d’estomper les cicatrices d’acné. Les cicatrices planes, c’est-à-dire sans relief, sont les plus simples à faire disparaître. Votre pharmacien vous conseillera des soins à base d’acide glycolique ou encore de rétinol.

Opérations légères de chirurgie esthétique

En cas de cicatrices plus importantes, un dermatologue pourra vous orienter vers des soins plus spécifiques, ou vous proposer des peelings ou des séances de laser, après examen de votre peau.

Dans tous les cas, en cas de cicatrice ou de tâche, protégez toujours votre peau du soleil avec un indice suffisant. En effet, l’exposition au soleil peut aggraver la cicatrice.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Cicatrice d'acné : qui consulter ?

N’hésitez pas à consulter un dermatologue qui pourra au mieux vous conseiller sur la conduite à tenir en cas de cicatrice d’acné.

Une surveillance de l’évolution des cicatrices sera parfois nécessaire afin de vérifier l’efficacité des traitements choisis.