L'acné juvénile est de loin la forme la plus répandue. Elle touche 8 ados sur 10 dès l'âge de 12-13 ans et disparaît spontanément autour de 20 ans. Les jeunes garçons sont souvent plus sévèrement touchés que les filles. L'acné juvénile touche le visage, le haut du dos, et parfois le haut de la poitrine.

Il existe deux types de lésions d'acné juvénile :

  • l'acné juvénile rétentionnelle, qui est la formation de mico-kystes blancs et de comédons ou points noirs sur le visage ;
  • l'acné juvénile inflammatoire, qui se traduit par l'apparition de boutons rouges infectés (pustules).

Souvent, l'acné juvénile laisse des cicatrices qui s'estompent généralement en quelques mois.

L'acné juvénile n'est pas dangereuse mais elle peut avoir des conséquences psychologiques lourdes pour beaucoup d'adolescents. Il est conseillé de consulter un dermatologue dès que l'acné devient gênante.