Sommaire

Contrairement aux idées reçues, l'acné n'est pas due à une mauvaise hygiène.

2 principales causes : hormonales et exogènes

Le plus souvent, la cause de l'acné est hormonale : l'hypersécrétion de sébum étant favorisée par les androgènes (hormones mâles). Les périodes de changements hormonaux peuvent donc être associées à des poussées d'acné. Voici une liste des causes hormonales de l'acné :

  • la puberté : durant cette période, la production d'androgènes (dont la testostérone) entraîne une surproduction de sébum, chez les garçons comme les filles.
  • le cycle menstruel,
  • la grossesse,
  • la ménopause

L'acné peut aussi être exogène, c'est-à-dire provoquée par un agent extérieur :

  • la prise de certains médicaments : corticoïdes, antidépresseurs, antiépileptiques, contraceptifs oraux inadaptés ;
  • l'utilisation excessive de produits cosmétiques : crèmes, lotions, poudres, fonds de teint ;
  • une alimentation trop sucrée (chez les patients acnéiques, on retrouve significativement plus de consommateurs de produits laitiers, de sodas/sirops, de pâtisseries, de chocolat et de friandises, de produits gras).
  • le stress (outre le stress lié à la vie que l'on mène, au travail, aux examens, etc., selon le décodage biologique, l'acné est due à un conflit de dévalorisation esthétique) ;
  • la pollution (atmosphérique notamment), la poussière, certains produits chimiques (hydrocarbures, goudron, solvants...) ;
  • la consommation de cannabis ;
  • les frottements répétés contre un vêtement (casquettes, cols roulés...).

Mesures d'hygiène

Hygiène corporelle

Quels que soient les causes et le type d'acné, certaines mesures d'hygiène sont indispensables :

  • toilette quotidienne des zones atteintes avec des gels ou pains dermatologiques sans savon ;
  • application quotidienne de crème hydratante pour peaux grasses et utilisation de maquillage adapté aux peaux acnéiques ;
  • il est déconseillé de toucher ou « percer » les boutons, sous peine d'aggraver l'inflammation ;
  • il faut se protéger la peau du soleil, d'autant que certains traitements sont incompatibles avec une exposition au soleil.

Mesures alimentaires

Les mesures d'hygiène corporelle doivent également s'accompagner d'une certaine hygiène de vie. Il s'agit de surveiller son alimentation de façon à éviter :

  • les aliments qui font grimper l'index glycémique (produits sucrés, céréales raffinées, pomme de terre sous forme de frites ou de purée...) ;
  • le lait de vache, qui contient de l'IGF-1 (Insulin-like growth factor), un facteur de croissance qui joue un rôle déterminant dans la survenue de l'acné, et des acides aminés qui boostent sa synthèse au niveau du foie (dont la leucine) ;
  • les viandes grasses, qui sont riches en leucine ;
  • ceux qui contiennent des acides gras saturés à chaîne longue (beurre, beurre de cacao, lait de vache, huile de palme...) et tous ceux qui vont favoriser leur synthèse au niveau du foie, à savoir les glucides (sucres de nouveau).

En revanche, il faut privilégier les aliments antioxydants et anti-inflammatoires comme le thé vert, le raisin, le curcuma, la grenade, les crucifères (choux), les poissons gras...

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l’acné

Sommaire