Traitement contre les cicatrices d'acné

Écrit par les experts Ooreka

Une fois le traitement anti-acnéique achevé, la peau est parfois marquée de cicatrices disgracieuses qui ne s'estompent pas, surtout si l'acné était sévère.

Ces cicatrices d'acné sont dues à la maladie, au type de peau ou à une manipulation trop fréquente des boutons.

Il existe plusieurs types de cicatrices d'acné : cicatrices en relief, cicatrices récentes inflammatoires et rouges, cicatrices creuses dites « en pic à glace »...

Traitement contre les cicatrices d'acné

Le traitement des cicatrices ne peut se faire qu'une fois l'acné guérie, lorsqu'il n'y a plus d'inflammation. Le dermatologue interviendra de la façon suivante :

  • cicatrice creuse ou en pente douce : elles peuvent être comblées par de l'acide hyaluronique ou du collagène,
  • cicatrice acné en relief : elles peuvent être excisées par microchirurgie ou au bistouri, ou aplanies par des techniques de lissage de la peau.

Il peut également appliquer de l'azote. Il faudra dans ce cas compter plusieurs séances chez votre dermatologue.

Traitement de relissage de la peau

Les techniques de relissage, pratiquées par certains dermatologues, ont pour but de régulariser la surface de la peau.

Il s'agit principalement du peeling chimique, de la dermabrasion et de la laser-abrasion.

Ces techniques sont relativement efficaces mais entraînent des rougeurs pouvant persister plusieurs semaines.

  • Le peeling : en utilisant des substances chimiques (phénol, TCA), le médecin élimine les cellules mortes de la peau, c'est la « desquamation ». Les résultats peuvent être visibles au bout de plusieurs jours ou semaines : la peau se régénère après avoir été agressée. Le peeling est souvent associé aux applications d'azote.
  • La dermabrasion : pratiquée sous anesthésie locale ou générale, cette technique consiste à abraser la peau et la couche supérieure du derme avec un disque abrasif. La cicatrisation dure une semaine. Sachez qu'après l'intervention, vous ne devez pas vous exposer au soleil pendant 2 mois au minimum. Enfin, la dermabrasion est contre-indiquée durant les 6 mois suivant un traitement par isotrétinoïne orale (Roaccutane).
  • Le laser-abrastion : la technique, réalisée sous anesthésie locale ou générale, consiste à abraser l'épiderme à l'aide d'un laser (effet thermique), puis à rétracter le derme superficiel afin de retendre la peau. Sur le moment, le patient ressent de petites brûlures.

Bien que ces techniques soient efficaces, elles ne permettent jamais de restaurer une peau parfaite. Il faut souvent combiner plusieurs techniques et plusieurs interventions pour un résultat optimal.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
NL
nathalie lariviere

rédactrice conseillère en aromathérapie holistique | passion huiles essentielles

Expert

carole pascault

thérapeute en réflexologie plantaire et massage | les massages de carole

Nouvel expert

yvon alexis g.

conseiller spécialisé en phytothérapie & huiles es | plantes médicinales et huiles essentielles

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !