Traitement de l'acné par rétinoïdes topiques

Écrit par les experts Ooreka

Pour qui ?

Le traitement de l'acné par rétinoïdes locaux est indiqué pour les acnés rétentionnelles ou inflammatoires légères ou moyennes.

Principes

  • Les rétinoïdes topiques (utilisés localement en usage externe) favorisent l'élimination des comédons. Ils ont également une action anti-inflammatoire.
  • En cas d'acné inflammatoire légère ou modérée (boutons infectés), les rétinoïdes topiques peuvent être associés à un antibiotique local.
  • Il existe plusieurs types de rétinoïdes locaux :
    • à base de trétinoine (sous forme de crème, gel ou solution)
    • à base d'isotrétinoine (sous forme de gel)
    • à base d'adapalène (sous forme de crème ou gel)
    • associés à un antibiotique

Précautions et effets secondaires

  • Le traitement dure en moyenne 3 mois. Le produit doit être appliqué le soir et nécessite l'application d'une crème hydratante tous les matins. Selon votre type de peau, le médecin dermatologue peut décider de modifier la fréquence d'application du produit afin de limiter les irritations.
  • Il existe de nombreux effets secondaires : irritations, rougeurs, sécheresse, allergies et photosensibilisation. Il est donc nécessaire de se protéger du soleil pendant la durée du traitement et d'appliquer une crème hydratante adaptée.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
patrice bauget

atrapuncture (méthode naturelle ancienne)

Expert

vanessa méril-mamert

nutritionniste, créatrice culinaire | wellness nutrition

Expert

JM
jean luc martin

enseignant | particulier

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !