Sommaire

Comment bien cicatriser

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

La cicatrisation est un processus physiologique automatique qui permet de réparer et de régénérer des tissus lésés sans qu’on s’en préoccupe.

Toutefois, ce phénomène peut varier en qualité et en rapidité. Il est néanmoins possible de l’optimiser en sachant comment faire pour bien cicatriser.

1. Désinfectez la plaie

Pour bien cicatriser, il faut commencer par désinfecter la plaie.

Lavez tout d’abord vos mains.

Vous pouvez ensuite utiliser :

  • l’eau du robinet associée à du savon de Marseille (ou un savon surgras) ;
  • un produit antiseptique (par exemple la chlorhexidine, la bétadine, le mercurochrome...) appliqué sur une compresse stérile ;
  • pour une plaie qui saigne, faites d’abord en sorte d’arrêter le saignement. Utilisez pour cela un produit hémostatique ou de l’ouate hémostatique.

Prenez bien soin de retirer les saletés éventuelles qui seraient présentes dans et autour de la plaie.

2. Soignez la plaie

Le soin le plus adapté varie en fonction de la nature de la plaie.

  • Les plaies suintantes, une fois séchées, devront être traitées à l’aide d’une crème assez grasse et destinée à favoriser la cicatrisation de la peau.
  • Les plaies sèches seront surtout traitées à l’aide d’une crème destinée à hydrater et à protéger la peau qui cicatrisera d’elle-même.

Dans un cas comme dans l’autre, faites pénétrer la pommade en effectuant un massage léger et doux (vous ne devez pas avoir mal lors de l’application).

Appliquez-la deux fois par jour et en particulier après une douche ou un effort physique ayant entraîné une importante transpiration.

3. Protégez la plaie du soleil

La plaie doit être protégée du soleil. En effet, le rayonnement solaire va ralentir le processus de cicatrisation.

Il est donc nécessaire de mettre sur la plaie une crème solaire très protectrice (écran total) après avoir appliqué le soin réparateur, ou de la recouvrir à l’aide d’un pansement, dans l’idéal à base de silicone.

Renouveler le pansement à base de silicone chaque jour en le laissant en place au moins :

  • 4 h les deux premiers jours ;
  • 8 h les deux jours d’après ;
  • 10 h par la suite ;
  • 12 h par jour au bout d’une semaine.

4. Optez pour un soin naturel

Il existe de nombreux remèdes naturels susceptibles de désinfecter efficacement une plaie et de favoriser sa cicatrisation.

Phytothérapie

Parmi les plantes qui permettent la cicatrisation, il faut citer :

  • le calendula (sous forme de crème) ;
  • l’aloe vera (sous forme de gel) ;
  • la propolis (sous forme de gel).

En oligothérapie on conseille de prendre une ampoule de zinc sous la langue chaque matin. Vous pouvez également avoir recours à l’argent colloïdal qui peut s’utiliser aussi bien en bain de bouche (en cas de plaie buccale) qu’en crème. Son excellente action antibactérienne permet en outre de prévenir les infections.

Vous pouvez employer les huiles végétales (HV) cicatrisantes suivantes :

  • HV de rose musquée à appliquer deux fois par jour suite à une brûlure ou à une intervention chirurgicale de moins de trois mois ;
  • HV de pâquerette en cas de cicatrice chéloïde (suite à une intervention chirurgicale notamment) ;
  • HV de macadamia.

Homéopathie

L’homéopathie propose trois grands remèdes en fonction de la plaie (en 9 CH, à prendre 3 fois par jour) :

  • Si les cicatrices sont importantes et violettes, prendre 3 granules d’Antimonium tartaricum.
  • Si la cicatrice est rouge, prendre 3 granules d’Arnica montana.
  • S’il s’agit d’une cicatrice chéloïde (particulièrement disgracieuse et importante, essentiellement suite à des interventions chirurgicales) prendre :
    • 5 granules de Graphites en prévention ;
    • 3 à 5 granules par jour de Causticum pour une cicatrice de brûlure ;
    • 5 granules de Fluoricum acidum si la cicatrice démange et rougit en cas de chaleur ;
    • 5 granules d’Hypericum si la douleur suit le trajet d’un nerf depuis la cicatrice jusqu’à la racine d’un membre ;
    • 3 granules de Nitricum acidum si la cicatrice devient sensible en fonction de la météo ;
    • 5 granules de Sulfuricum acidum si la cicatrice devient douloureuse et violacée.

Il est également possible d’appliquer une pommade homéopathique :

  • la teinture-mère 4 % de Graphites 2 à 3 fois par jour ;
  • la teinture mère de Calendula ;
  • l’homéoplasmine.

Huiles essentielles

Plusieurs huiles essentielles (HE) ont des propriétés cicatrisantes :

  • L’HE de Lavande vraie (Lavandula angustifolia) est particulièrement connue pour ses puissantes vertus cicatrisantes et se trouve facilement. De plus, c’est une régénératrice cutanée remarquable qui est également antimicrobienne, antiseptique, assainissante et apaisante.
  • L’HE d’Absolue de benjoin, possède à la fois des propriétés cicatrisante, antiseptique et hydratante. Elle est de manière générale recommandée pour tous les problèmes cutanés.
  • L’HE de Cabreuva possède également des vertus cicatrisantes.

Pour les plaies superficielles, il est possible de réaliser la préparation suivante :

  • 3 gouttes d’HE de Lavande vraie ;
  • 2 gouttes d’HE de Cajeput ;
  • 2 gouttes de Thym (ou de Marjolaine) à thujanol ;
  • 1 goutte de Ciste ladanifère.

Mettez de 3 à 4 gouttes de ce mélange sur la plaie à raison de quatre fois par jour pendant 5 jours.

Autre possibilité, à appliquer trois fois par jour sur la plaie :

  • 3 gouttes d’HE de Niaouli ;
  • 2 gouttes d’HE de Géranium ;
  • 1 goutte d’HE de lavande officinale ;
  • 6 gouttes d’HV de millepertuis.

Plus spécifiquement, pour les cicatrices chéloïdes, on recommande l’HE de Romarin camphré mélangée à de l’HV de rose musquée. Massez la cicatrice 2 fois par jour.

Miel

Le miel possède lui aussi des vertus cicatrisantes exceptionnelles, pour peu qu’il soit bio et non pasteurisé.

Les miels les plus efficaces semblent être les miels :

  • de thym ;
  • de manuka (en provenance de Nouvelle-Zélande) ;
  • de mélipone (Mexique) ;
  • de cactus (Maroc et Algérie).

La crème Cicamiel Arkopharma contient un complexe de miel, propolis et calendula.

Argile verte

L’argile verte est un remède naturel extrêmement efficace pour permettre la cicatrisation de toutes sortes de plaies.

L’argile verte doit être appliquée sous forme de poudre fine ou surfine sur les plaies ouvertes.

Il peut être utilisé en cataplasme pour les cicatrices qui commencent à se former.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Couleur thérapie

Il est possible d’utiliser la thérapie par la couleur pour favoriser la cicatrisation d’une plaie.

Pour cela, munissez-vous :

  • d’une lampe torche ;
  • d’un filtre de couleur orange ;
  • d’un filtre de couleur vert.

Installez-vous dans une pièce sombre (si possible totalement plongée dans le noir) et appliquez la lumière sur votre plaie à travers le filtre orange pendant 4 minutes. Aussitôt après, appliquez la lumière verte pendant 50 secondes.

Restez ensuite 20 minutes dans l’obscurité ou recouvrez la zone de façon à ce qu’elle reste à l’abri de la lumière.

Répétez l’opération chaque jour pour obtenir des résultats parfois spectaculaires en peu de temps.

Conseils pour favoriser la cicatrisation

Pour favoriser le processus de cicatrisation il est important :

  • de manger sainement : prenez des repas variés et équilibrés, riches en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments ;
  • de se reposer.

En parallèle, effectuer des massages aux bords de la cicatrice afin d’éviter sa fibrose et l’aspect chéloïde (inesthétique).

Matériel pour bien cicatriser

Imprimer
Antiseptique

Antiseptique

4 € environ

Compresse

Compresse

À partir de 3 €

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Crème au calendula

Crème au calendula

9 €

Crème hydratante

Crème hydratante

10 € environ

Crème solaire

Crème solaire

Environ 15 €

Gel d’Aloe vera

Gel d’Aloe vera

Environ 9 €

Gel propolis

Gel propolis

6 € environ

Homéoplasmine

Homéoplasmine

5 € environ

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Lampe torche

Lampe torche

À partir de 10 €

Pansement

Pansement

Environ 4 € la boîte

Transparents de couleurs

Transparents de couleurs

5 € environ