/ /
/

7 remèdes contre l'acné

7 remèdes contre l'acné

Écrit par les experts Ooreka
7 remèdes contre l'acné
©  Marina del Castell / CC BY / Flickr

L’acné est une affection cutanée très fréquente. Commune à l’adolescence, elle n’épargne pas les adultes. Elle est due à un excès de sébum qui bouche les canaux des follicules entraînant des points noirs et des boutons. Ces lésions apparaissent sur le visage, le cou, le dos et la poitrine.

De nombreux facteurs sont en cause pour l’expliquer : les variations hormonales, le stress, une bactérie (propionibacterium acnes)… et de fait, il existe quantité de traitement : médicamenteux par voie générale (Roaccutane, antibiotiques) et par voie locale. Malgré cette pléthore d’options, de plus en plus de personnes dont l’acné est modérée se tournent vers une solution alternative.

Voici 7 remèdes qui peuvent vous aider à vous débarrasser de vos boutons et points noirs dus à l'acné.

L'argile verte contre l'excès de sébum

L'argile verte contre l'excès de sébum
©  David / CC BY NC ND 2.0 / Flickr

De nombreuses propriétés sont reconnues à l’argile verte : antiseptique, anti-inflammatoire et antalgique, elle permet d’éliminer l’excès de sébum. Dans les acnés modérées elle permet une nette réduction des boutons.

Elle peut s’appliquer en lotion mais est le plus souvent utilisée sous forme de masque. On trouve en pharmacie et parapharmacie une large gamme de choix, prête à l’emploi, accessible même aux petites bourses (de 3 à 20 €).

On peut aussi préparer soi-même son soin avec de l’argile en poudre, en vente en pharmacie ou dans les magasins de diététique.

L'huile essentielle d'arbre à thé pour apaiser la peau

L'huile essentielle d'arbre à thé pour apaiser la peau
© oksix / 123 RF

Cette huile est désinfectante, anti-oxydante et apaisante. Une équipe Chinoise a relevé en 2015, toutes les études cliniques menées sur les traitements alternatifs de l'acné et leur efficacité : l'huile essentielle de théier est apparue comme une des meilleures options.

On peut l'utiliser directement sur un coton-tige préalablement imbibé d'eau en application sur le bouton disgracieux mais aussi en préparation prête à l'emploi type masque ou crème. Pour vous en procurer, rendez-vous en pharmacie ou chez un revendeur spécialisé en aromathérapie.

La bardane officinale comme antibactérien

La bardane officinale comme antibactérien

Connue aussi sous son nom latin Arctium lappa, cette plante agit contre la bactérie propionibacterium acnes incriminée dans l'acné ce qui la rend très efficace pour les acnés inflammatoires. En effet l'acné dite inflammatoire correspond à cette phase de la maladie où la glande sébacée devient rouge, chaude et tendue, expression de son infection par cette bactérie. L'évolution en est souvent la pustule : le fameux bouton blanc.

Votre pharmacien ou phytothérapeute peut vous en proposer une cure en infusion, ou en « extrait de plantes » mais il existe également des crèmes et savons en contenant.

Le jus de citron pour limiter les rougeurs

Le jus de citron pour limiter les rougeurs
© Joshua Resnick / 123 RF

Le jus de cet agrume a une action antibactérienne et est reconnu pour détruire le propionibacterium acnes et le staphylocoque, deux bactéries présentes sur la peau et impliquées dans l'apparition de l'acné. Lorsque des rougeurs apparaissent faisant craindre une infection d'une glande sébacée, le jus de citron peut donc permettre d'enrayer la crise.

Les dermatologues rappellent que le jus de citron est très acide et peut aussi être nocif en cas d'utilisation inappropriée car il dessèche la peau. C'est pourquoi il est préférable de diluer le jus de citron avant de l'appliquer sur la peau et de bien rincer avant de s'exposer au soleil.

La tomate pour traiter les points noirs

La tomate pour traiter les points noirs
©  Alfred Brumm CC BY 2.0 / Flickr

Ce légume-fruit a plusieurs propriétés essentielles contre l'acné : il nettoie et aide à cicatriser grâce à ses minéraux, ses protéines et ses vitamines A et C anti-oxydantes. La tomate est très astringente, ce qui permet de désobstruer les pores et d'éviter les terribles points noirs. Par cette fonction, les peaux grasses vont voir leurs pores se resserrer. Elle aide aussi à réduire les rougeurs.

Nos grands-mères conseillaient des masques de tomate en application locale de 15 à 20 min maximum, pour ne pas trop assécher la peau.

Le venin d’abeille comme alternative d’avenir

Le venin d’abeille comme alternative d’avenir

Cet élixir prometteur aurait de nombreuses vertus thérapeutiques. Il a notamment un effet anti-inflammatoire et antibactérien : il détruit donc la bactérie (propionibacterium acnes) en cause dans la genèse de l'acné. Son efficacité pourrait être comparable à celle d'un antibiotique local et nos scientifiques en étudient encore les bienfaits.

Sa récolte est faite directement au niveau des ruches : en les électrifiant légèrement, les abeilles larguent le précieux venin sans perdre leur dard (ni leur vie). Il ne s'agit donc pas encore d'une production de masse et si on le trouve facilement dans le commerce dans la composition de crème ou de masque, le prix de ces articles reste assez élevé (20 à 50 €).

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Il faut savoir que quelques règles de vie peuvent vous aider à combattre vos problèmes de peau. L'acné est favorisée par le stress, les produits cosmétiques gras, une alimentation riche en sucre et en produits laitiers, ou encore par le tabac, entre autres. Pour mettre toutes les chances de votre côté :

Si malgré cela, votre acné persiste, n'hésitez pas à consulter un dermatologue. Il pourra prescrire au cas par cas un traitement médicamenteux adapté.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement notre guide de l'acné.

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider

Et vous, vous en dites quoi ?



Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !